Posted on Jan 15, 2011 under Les navires-écoles | No Comment

LES HOMMES :
Ainsi désigne-t-on les simples membres de l’équipage. A l’époque, tout à bord des voiliers se faisait à bras, l’usage des treuils à vapeur ne s’est généralisé qu’au moment ou le temps de la voile était fini, de toute façon, ces treuils ne faisaient qu’assister la force humaine, les hommes d’équipage formaient une main-d’œuvre de laquelle on exigeait une totale abnégation, et pas forcément de la compétence, comme on le croit souvent. Nombre de gabiers se sont retrouvés pour la première fois à jouer les équilibristes dans la mâture suite à un embarquement pas toujours consenti de leur plein gré.

Comments are closed.