LES CHALOUPES SARDINIERES DE LA BAIE DE DOUARNENEZ

Posted on Fév 13, 2013 under Les bateaux bretons | No Comment

La sardine a pratiquement disparue de nos côtes, on ne connaît pas vraiment la cause. Il est très difficile d’imaginer que dans les années 1900, environ 20 000 pêcheurs en traquaient les bancs entre Douarnenez et les Sables-d’Olonne, alimentant 200 conserveries qui employaient 30 000 personnes. Pas uniquement Douarnenez, Lorient, Sauzon, l’Etel, Camaret, Morgat, Croix-de-Vie, les ports bigoudens de Saint-Guénolé à Concarneau, armaient des centaines de bateaux à la sardine. Rien que Douarnenez réunissait 900 chaloupes ! La pêche à la sardine était saisonnière puisque les bancs se déplaçaient en permanence suivant un calendrier d’une précision mystérieuse. Les bancs de sardines arrivaient d’abord sur la côte Vendéenne vers Saint-Gilles-Croix-de-Vie en juin à la Saint-Jean; on les voyait vers Quiberon en juillet, en aout en baie d’Audierne , en baie de Douarnenez en septembre le jour de la Saint-Michel disait-on. Puis mi- novembre, vers la Saint-Martin où les bancs se déplaçaient vers les eaux du large en mer d’Iroise, puis disparaissaient.

Comments are closed.