LE CAMIN DU HAVRE

Posted on Fév 03, 2013 under Bateaux Normands | No Comment

Pêcheur et régatier, quand il porte tout dessus il offre une impressionnante silhouette. C’est pourtant un petit canot mesurant de 3 à 5 mètres, mais dont la longueur hors-tout se trouve plus que doublée par le bout-dehors et la queue-de-malet. Par beau temps, le camin porte un foc, une voile au tiers, dite bourcet, et un tapecul, c’est-à-dire un gréement en  » bourcet-malet « . Il est souvent surtoilé, mais quand il faut affronter un courant de grande marée, une voile ne paraît jamais assez grande. Ce type de bateau, qui se retrouvaient sur les côtes normandes, entre Port-en-Bessin et Saint-Valery-en-Caux, était tiré au sec entre deux marées. Dans la région du Havre, où la navigation de plaisance et la régate en particulier se sont développées dès la fin du siècle dernier, le camin est devenu le bateau des pêcheurs comme celui des plaisanciers. Les premiers n’étant pas , bien entendu les moins acharnés à se mesurer en course.

Comments are closed.