UNE RELIGION POUR CIMENTER UN EMPIRE

Posted on Jan 24, 2012 under drakkars | No Comment

En 987, les maîtres de la Russie avaient réussit à refouler les tribus nomades des Petchénègues et consolidé leur pouvoir dans la région conquise par Sviatoslav. Vladimir, son fils, allait avoir une attitude différente de celle de ses instables prédécesseurs. Les hommes qu’il dépêchait de Kiev partaient en quête de royaumes et de richesses d’une tout autre nature : une religion pour unifier l’Empire russe qui commençait à naître. Ses émissaires se dirigèrent vers l’est, vers l’ouest et vers le sud. A leur retour, ils firent état d’une  » odeur épouventable  » en Bulgarie. Ils dirent n’avoir trouvé aucun éclat aux églises de l’Allemagne catholique. Mais ils ne trouvèrent pas de mots assez éloquents pour les nuages d’encens et les dômes irréels des églises grecques orthodoxes de Constantinople où, disaient-ils  » nous ne savions plus si nous nous trouvions au ciel ou sur la Terre « . Vladimir réfléchissait toujours à la question lorsque, en 988, l’empereur byzantin lui rendit visite et lui fit une proposition où le salut spirituel se mêlait à l’intérêt politique : le souverain lui donnait sa soeur en mariage en échange de sa conversion, plus de 6000 hommes de troupe pour réprimer une révolte intérieure. Vladimir se fit baptiser cette année-là, et bientôt la nouvelle religion entraîna en Russie un afflux de prêtres, d’éducateurs et d’architectes d’obédience grecque orthodoxe et bulgare. En peu de temps, la souche spécifiquement scandinave se fondit presque en totalité dans la nouvelle culture gréco-slave.

Comments are closed.