GRAVURES DE VIKINGS FACE AUX BYZANTINS

Posted on Jan 22, 2012 under drakkars | No Comment

Première gravure :
Tentant de repousser une attaque dirigée contre Constantinople en 862 par Askold et Dir, le patriarche byzantin Photius immerge un manteau censé avoir appartenu à la Vierge Marie. D’après la chronique, la protectrice de la cité déchaîna une violente tempête qui  » sema la confusion dans la flotte des Rus impies  » et bloqua l’expansion scandinave pour cinquante ans.

Deuxième gravure :
Une armée Viking, aux bateaux flambant neufs et aux cavaliers montés sur de fiers destriers, encercle Constantinople au cours de l’attaque de 907 organisée par Oleg. Si les marins étaient des Scandinaves, les cavaliers étaient presque toujours des mercenaires qui étaient recrutés dans les tribus nomades des steppes. Les Nordiques enrôlaient également des volontaires slaves.

Troisième gravure :
L’attaque par mer ayant été contrecarrée dans un premier temps par une chaîne barrant la Corne d’Or, Oleg lâche ses légions autour de Constantinople, où un archer exécute un prisonnier implorant grâce, tandis qu’un soldat met le feu à une église. L’armée du Suédois saccagea et pilla, infligeant aux Grecs, dit la fameuse  » Chronique russe originelle « , les violences habituelles de la soldatesque.

Quatrième gravure :
Environnée d’une mer d’herbe, la flotte d’Oleg, montée sur roues et propulsée par le vent, roule vers les grandes portes de Constantinople. Les Byzantins terrorisés l’accueillent au son des trompettes en multipliant les gestes pacifiques. Selon la chronique, les Grecs offrirent 12 pièces d’argent pour chacun des innombrables tolets équipant la totalité des navires russes.

Cinquième gravure :
Lançant des projectiles enflammés, l’armée byzantine repousse, en 941, la flotte du successeur d’Oleg, Igor, qui espérait arracher aux Grecs des concessions encore plus intéressantes. Le feu grégeois était un mélange de naphte, de soufre et de salpêtre s’enflammant au contact de l’air. Il était projeté sur l’ennemi à l’aide de tubes ou lancés dans des pots en argile.

Comments are closed.