LES VIKINGS, FONDATEURS DE LA RUSSIE

Posted on Jan 19, 2012 under drakkars | No Comment

Pendant que Norvégiens et Danois se frayaient un chemin vers une suprématie en Europe de l’Ouest, les Suédois tournaient leurs proues agressives vers l’Est. Là, au milieu des forêts et des steppes, vivaient des tribus slaves mal armées, proie facile pour des hommes rompus aux combats, en quête d’esclaves et de peaux. Plus loin, les fleuves et les rivières serpentaient vers le sud , en direction de Byzance et les points de jonction avec les caravanes venant des marchés d’Orient.
Certains Vikings, les Varègues, se répendirent au sud et à l’est pour piller et faire du commerce. Bien d’autres demeurèrent en Russie et y vécurent en maîtres. Cette domination est rapportée dans la chronique russe originelle, un récit séduisant, romancé, rédigé initialement au XII ème siècle par des moines russes orthodoxes. Au XV ème siècle, des illustrations furent ajoutées et on découvre une délicieuse histoire imagée, dont des extraits, accompagnés du texte rédigé en vieux slave, sont reproduits ci-dessous. Au IX ème siècle, la puissance et le talent des Vikings avaient, selon la chronique, forcé le respect des tribus slaves qui les appelaient les Rus, d’un mot emprunté au terme finnois désignant les Suédois. L’histoire raconte qu’en 862 les Slaves firent aux Rus une offre alléchante;  » Notre pays est riche et immense, mais il est en proie au désordre. Venez gouverner et régner sur nous.  »
Un certain Rurik s’institua monarque, à Novgorod, d’une vaste contrée qui devint le pays des Rus. A partir de cette ville, deux de ses lieutenants, Askold et Dir, se dirigèrent vers le sud, en utilisant les rivières et les lacs sur 600 milles jusqu’à Kiev.
Cette ville devint un centre de transbordement entre la Russie septentrionale et l’empire byzantin. En 880, le successeur de Rurik, Oleg, descendit à son tour le Dniepr, écarta ses deux compatriotes et proclama Kiev,  » mère des villes russes « . Le maître de la nouvelle capitale fit fortifier le fleuve pour en faire une route commerciale et étendit sa suzeraineté sur les Slaves depuis Novgorod jusqu’à Kiev.

Comments are closed.