Posted on Déc 08, 2011 under Construction navale, les bois de marine | No Comment

CHANCRES :
Boursouflements irréguliers qui parfois entourent les tiges. La cause étant une destruction locale du ( cambium ), couche vivante de l’arbre, attaquée par divers champignons ou bactéries. D’ où la formation de bourrelets de recouvrement qui, successivement se détruisent eux-mêmes, provoquant une extension progressive des plaies. Un bois pratiquement impropre à toute utilisation, du fait de sa déformation, de son altération, perte de résistance et difficultés au débit car beaucoup de déchets.

CONTREFIL :
C’est la variation de l’orientation des couches fibreuses successives. Souvent fréquente dans les bois coloniaux, mais de cause inconnue. Des problèmes d’usinage, et particulièrement au rabotage, mais au stade de la finition, l’alternance fil et contrefil donnant des effets moirés et rubanés sont recherchés.

Comments are closed.