Posted on Déc 11, 2011 under Construction navale, les bois de marine | No Comment

AUTRES DEFAUTS POUR DES UTILISATIONS SECONDAIRES DU BOIS :

COEUR ETOILE :
C’est le coeur de l’arbre qui est affecté de fentes radiales et qui partent du centre. L’arbre sur pied a subi des chocs, et sera déprécié dans la mesure de l’importance des fentes.

COEUR EXCENTRE :
Le vent, le soleil, l’inclinaison du terrain sont à l’origine de ce coeur en dehors du centre de l’arbre, c’est une dissymétrie de l’appareil radiculaire ou bien de la cime. Il en résulte que le bois est moins homogène, donc beaucoup de déchets lors des sciages avec difficultés, au résultat, les planches issues de ces sciages ont grande chance de se voiler ou de se fendre. Absolument interdit en construction marine.

MALADIE DU PLEUROTE :
Ce sont certains champignons ( pleurotus ), qui tuant le cambium suivant des bandes axées de bas en haut, provoquent une dépression de l’écorce sur des génératrices. Entre ces bandes, l’accroissement se poursuit, produisant des tiges profondément cannelées. Les conséquences se résultent par une perte de débit.

BAIONNETTE :
La cause est un insecte ( refinia ), qui en attaquant le bourgeon terminal, provoque une déviation de le tige et cette partie déviée devient inutilisable, sauf en bois de feu.

ARBRE MEPLAT :
Arbre présentant deux diamètres très différents dans sa section transversale. C’est une dissymétrie de l’appareil radiculaire et même de la cime. Les conséquences sont, que le coeur peu être excentré, et que l’on rencontre des difficultés au sciage.

BROUSSIN :
Excroissances irrégulières dont la surface est parsemée d’aspérités. Une aglutination d’une multitude de bourgeons qui, à cause des émondages, des incendies et d’abroutissements répétés, ou pour des raisons indéterminées, ne se développent pas normalement. Ils finissent par se souder et former un agloméra de bois enchevêtrés, dans lequel on retrouve autant de noeuds que de bourgeons primitifs. Il en résulte un bois ronceux ou moucheté très appécié en ébénisterie pour le placage.

CONICITE DU FUT :
Diminution rapide du diamètre du tronc en rapport avec sa hauteur. Très souvent accompagnée de la persistance des branches basses. Les causes sont souvent dues au traitement cultural, des arbres isolés. Par conséquent, c’est une perte à la découpe et au débit du bois qui est souvent noueux et moins résistant après débit car les fibres sont tranchées.

Comments are closed.