Le spectacle des flots ( Joseph-Etienne 1769-1811 )

Posted on Juin 03, 2011 under Poèmes marins | No Comment

Il traversa l’ Atlantique pour occuper des fonctions officielles aux Antilles. Il consacra un long poème didactique en huits chants à la navigation, poème dont nous donnons ici un extrait.

Oui, je reviens encore au spectacle des flots.
Un charme douloureux m’attache à ces tableaux;
Leur sombre majesté dans mon âme oppressée
Attendrit les regrets, élève la pensée,
Mobile comme l’onde au sein des vastes mers.
Que de fois, du sommet de ces rocs entr’ouverts,
Dont les flancs caverneux semblent vomir l’orage,
Contemplant à mes pieds les débris du naufrage,
Sur un tronc dépouillé de ses rameaux mouvants,
Au cri des alcyons, au murmure des vents,
Pleurant de mes beaux jours l’illusion ravie,
La tempête m’offrit l’image de ma vie !
Et quand les flots calmés le miroir onduleux
D’un soleil bienfaisant réfléchissait les feux,
Quand l’onde était sans trouble et l’auster sans haleine,
Le fragile canot qui, sur l’humide plaine,
Dans ce calme trompeur, élancé loin du port,
Ala fois du zéphyr abandonnait son sort,
Errant sur mille écueils sans crainte et sans défense,
A mon coeur agité rappelait mon enfance.

Comments are closed.