Le sloup normand

Posted on Jan 27, 2011 under Bateaux Normands | No Comment

LE SLOUP :

Selon de nombreux témoignages d’anciens marins, la différence entre le gréement de barque et celui du sloup était le mât de flèche prolongeant le mât: Nous le trouvons à Barfleur, sur les sloups dits « bautiers » ou «  cordiers » de 1890 à 1907. A partir de cette date ils sont tous grées en barque afin d’éviter les complications inhérentes à ce gréement. A Saint-Vaast sur les grands bateaux, d’abord achetés aux îles anglo-normandes pour la pêche aux huîtres entre 1850 et 1860, puis construits sur le même modèle. Ceux-ci sont aussi utilisés à la drague au silleux ( coquille Saint-Jacques ) et au commerce des pommes de terre avec l’Angleterre, sur les bateaux au pilotage de Cherbourg et Ouistreham, sur les caboteurs de Granville, Carteret. Notons que les Trouvillais semblent utiliser ce gréement pour le chalut, tôt au XIX ème siècle.

Comments are closed.